aller au contenu
Tombeau de Merlin

Le Tombeau de Merlin

La forêt de Brocéliande — les textes le prouvent ! — renferme le tombeau de Merlin.

Au début du 19e siècle, M. Poignand, juge au Tribunal de Montfort, en est convaincu. Il l’affirme en 1820 dans une brochure. Merlin, le conseiller du roi Arthur, celui qui succomba aux charmes de Viviane avant de se faire enfermer par la belle, a été enterré vers la fin du 5e siècle en forêt de Brocéliande dans un endroit appelé les Landelles près de Saint-Malon-sur-Mel.

Quelques années plus tard le « Buzz » est amplifié par la revue « Le Magasin Pittoresque » qui propose même un dessin représentant un cromlec’h 1. On y montre un trou d’eau circulaire entouré de quelques pierres. Disons-le tout de suite, sous cette forme, ce lieu n’existe pas en forêt de Brocéliande...

Le Tombeau de Merlin

Le « Tombeau de Merlin », situé en forêt de Paimpont, a été « inventé » en 1820. Cette introduction de la figure de Merlin marque le début de l’implantation du légendaire arthurien en forêt de Paimpont au 19e siècle.

Le Tombeau de Merlin
par Encyclopédie de Brocéliande

Quand la légende rencontre la réalité

En 1889, l’écrivain Rennais Félix Bellamy entreprend des recherches approfondies pour localiser le lieu que M. Poignand avait identifié 70 ans plus tôt comme étant le « Tombeau de Merlin ». Il découvre un monument mégalithique ; une allée couverte dont il reste 6 blocs de schiste debout. Malheureusement, lorsqu’il revient en octobre 1892, la sépulture a été dynamitée et ravagée par des chercheurs de trésors. Il ne peut alors que regretter la cupidité des hommes qui n’ont pas compris que les trésors de la légende n’étaient pas matériels...

Il ne reste aujourd’hui que 2 dalles de schiste adossées à un houx. Bien sûr, le visiteur peut penser que la tombe n’est pas à la mesure du personnage de Merlin l’enchanteur...

Mais songez que vous êtes là face aux vestiges d’un accident dramatique, quand la légende entre en collision avec la réalité. Passer d’un monde à l’autre demande un peu de préparation... Un conseil, faites-vous accompagner par un guide conteur. Il saura vous ouvrir les portes. Vous apprendrez alors que Merlin n’est peut-être pas mort... Chut ! C’est un secret...

Haut de page