aller au contenu
Le hêtre de Ponthus entre dans la lumière

photo réalisée en 2012.

Le Hêtre de Ponthus

Selon la légende, ce hêtre séculaire est le gardien des ruines du château de Ponthus ravagé par un certain Du Guesclin en 1372. Ce passé explique peut-être son allure inquiétante, planté là (pendant longtemps !) au milieu des épicéas pour mieux cacher son mystère. Ses branches tentaculaires inquiètent autant qu’elles fascinent.

Les ruines de Ponthus

Le Hêtre de Ponthus est situé à proximité de la fontaine de Barenton. Selon une tradition locale, les pierres dispersées à son pied seraient les vestiges du château de Ponthus. En réalité, il s’agit d’une invention datant du 17e siècle.

Les ruines de Ponthus
par Encyclopédie de Brocéliande

Arbre emblématique de la forêt de Brocéliande, l’environnement proche du hêtre a été totalement bouleversé dans les années 2012-2013 au grand dam des passionnés du lieu. Les épicéas qui l’entouraient, atteints par un insecte parasite, le Dendrochtone, ont été coupés. A cette époque, l’arbre a subit de gros dégâts suite à la chute de ses voisins malades. Aujourd’hui, on s’étonne de pouvoir l’apercevoir depuis le bourg de Concoret, perché sur sa colline, lui qui vécu si longtemps caché du regard des hommes, presque inaccessible...

Sur son blog, Philippe Manguin, photographe en Brocéliande, s’est fait l’écho de cette période difficile pour le Hêtre de Ponthus.

Lire les articles de Philippe Manguin

Ce lieu n’est pas ouvert au public car situé en forêt privée.

Haut de page