aller au contenu

Le Val sans Retour

Domaine de la fée Morgane

Haut lieu du légendaire arthurien — Il est un spectacle unique, quand le Val sans Retour quitte le monde des ombres, et s’éveille au petit jour dans les brumes du Rauco. Au cœur de la forêt de Brocéliande, le visiteur courageux parcourant la lande de Gautro sur ces chemins de lumières trouvera là de quoi nourrir sa propre quête... du Graal.

Tréhorenteuc Carte

À l’ouest de la forêt de Paimpont, le Val sans Retour, ou Val des Faux-amants, est un site naturel remarquable qu’il faut parcourir à pied sur les nombreux sentiers balisés et ainsi saisir toute la beauté et la magie du lieu. Un conseil : ne vous arrêtez pas à l’Arbre d’Or !

Le Val sans Retour

Le Val aux Faux Amants ou « Val sans Retour » trouve son origine dans la littérature de la première moitié du 13e siècle. Au 19e siècle, les controverses sur sa localisation en forêt de Paimpont aboutissent à son implantation dans la vallée de Gurvant (ou de Rauco) près de Tréhorenteuc.

Le Val sans Retour
par Encyclopédie de Brocéliande

L’Arbre d’Or

Accès depuis le parking à Tréhorenteuc, direction le Val sans Retour, 1 km à pied A/R.

Le Val sans Retour est une terre fragile. Après l’incendie de septembre 1990, l’émotion fût grande. Face au désastre, et aux blessures infligées à ce paysage déjà meurtri par le passé, beaucoup se sont mobilisés pour défendre et protéger ce lieu mythique. L’Arbre d’Or fût alors érigé comme le symbole puissant de la préservation de la forêt.

En savoir plus L’arbre d’or, un symbole pour se souvenir

Entre lande et forêt

Le Val sans Retour est une terre de contraste. La sécheresse du versant Nord, côté Tréhorenteuc, ne laisse place qu’à une lande rase constituée d’ajoncs, de genêts et de bruyères. Au sud, après avoir dévalé les pentes abruptes du ravin, on entre dans la fraîcheur et l’humidité. Les vestiges d’une forêt de feuillus subsistent le long du ruisseau du Rauco et dans les trois vallées venues du sud : le Gros Chêne, Porgoret, les Portes. Les derniers incendies ont encouragé l’installation de la lande même au sud au détriment des bois de pins.

Morgane, fée du Val sans Retour

Les roches pourprées et abruptes du Val sans Retour font écho au caractère de Morgane, la princesse fée, demi-sœur du roi Arthur. Pour se venger du beau Guyomarc’h, qui l’avait trahie, elle enfermait dans cette succession de vallées resserrées, les amants infidèles.

En savoir plus Morgane, fée du Val sans Retour

Les eaux du Val sans Retour

Des quatre étangs qui alimentaient jadis le Moulin de la Vallée, il n’en reste plus que deux à chaque extrémité du Val. Le ruisseau de Rauco traverse le ravin en descendant de la Haute-Forêt pour se terminer dans le Miroir aux fées. Dans cet univers aride, cette eau est providentielle.

Les week-ends et vacances scolaires, des balades contées en groupe sont organisées par les offices de tourisme.

Balades guidées dans le Val sans Retour

En été, ce lieu est très (trop !) fréquenté.

En période de chasse (du 30 septembre au 30 mars), seul l’accès à l’Arbre d’Or et au Miroir aux fées est autorisé.

 Le Val sans Retour est accessible aux personnes à mobilité réduite uniquement jusqu’à l’Arbre d’or et à la digue du Miroir aux fées.

Haut de page