aller au contenu
Statue du Roi Arthur - Table ronde de Brocéliande.
Statue du Roi Arthur - Table ronde de Brocéliande.

Œuvre de Michaël Thomazo - Les Nouveaux Chevaliers de Brocéliande. Septembre 2021.

Les Nouveaux Chevaliers de Brocéliande installent leur Table ronde

-

Afficher toutes les photos

La première phase du projet d’installation d’une Table ronde dans le bourg de Néant-sur-Yvel, à l’ouest de la forêt, porté par l’association des Nouveaux Chevaliers de Brocéliande a été inaugurée vendredi 10 septembre 2021. Quelques jours plus tard, laissant retomber l’effervescence autour de l’événement, je me suis rendu au petit matin sur le site de la butte Saint-Michel pour découvrir l’œuvre exceptionnelle du sculpteur ploërmelais, Michaël Thomazo.

On trouve facilement le site de la Table ronde à l’entrée du petit bourg discret de Néant-sur-Yvel, à seulement 4 km de la très fréquentée Tréhorenteuc, avec sa remarquable église du Graal et son célèbre Arbre d’or marquant l’entrée du Val sans Retour.

Table ronde de Brocéliande.
Table ronde de Brocéliande.
Œuvre de Michaël Thomazo - Les Nouveaux Chevaliers de Brocéliande. Septembre 2021.

En proposant ce projet de Table ronde, en gestation depuis 2018, l’Association de Sauvegarde du Val sans retour et de la forêt de Brocéliande (ASVB), sous la houlette de son président Paul Anselin (ancien maire de Ploërmel), cherche à alléger la pression touristique sur le site du Val sans Retour, en la déportant vers un autre lieu. Rappelons que cette association, née après une série de grands incendies, œuvre depuis plus de 40 ans à la protection et à la préservation des landes et forêts en Brocéliande. L’Arbre d’or, qu’elle fait érigée en 1991, symbolise l’action de l’association sur le renouveau de la forêt (au total, plantation de 500 000 arbres depuis l’incendie de 1990).

L’ASVB s’intéresse depuis longtemps à l’attractivité touristique du territoire. Aussi, l’idée d’implanter en Brocéliande une représentation de la fameuse Table ronde emblématique de la légende arthurienne a tout de suite séduit. Elle sera monumentale, 11 chevaliers siègeront autour et une place sera laissée vide, le « siège périlleux » réservé à celui qui accomplira la quête du Graal. Merlin sera bien sûr de la partie.

La toute jeune association des Nouveaux Chevaliers de Brocéliande a récemment pris le relais pour gérer le projet. Elle est présidée par Philippe Louapre, maire de Néant-sur-Yvel, très enthousiaste à l’idée de redynamiser sa commune en la plaçant enfin sur les itinéraires touristiques de Brocéliande.

La réalisation de ce qui est en premier lieu une œuvre d’art contemporaine, a été confiée à un enfant du pays, Michaël Thomazo. Le peintre et sculpteur de Ploërmel a produit une œuvre originale, remarquable de précision, nourrie par un gros travail de recherches et de documentation sur la légende, la symbolique celtique, le monde des chevaliers du moyen-âge... Au cours du processus complexe de création, plusieurs personnes ont apporté leurs compétences techniques sur les matériaux (résines peintes), ou leur érudition en matière de mythe arthurien comme Jacky Ealet. La sculpture, qui va évoluer et se compléter avec le temps, fourmille déjà de détails. L’artiste revisite avec talent l’univers visuel du légendaire arthurien en y glissant quelques clins d’œil au style steampunk qu’il affectionne (voir le pied de la table). Pour le moment, le Roi Arthur, en armure et coiffé d’une couronne, est seul, assis autour d’une table ronde d’environ 4 m de diamètre, les deux mains posées sur le pourtour. Son heaume, surmonté d’un dragon, est placé devant lui. L’auteur annonce qu’il sera rejoint avant l’été 2022 par 3 autres chevaliers : Keu, Perceval et Gauvin. Et par la suite, pourquoi pas une femme chevalier ?!?

L’œuvre d’art est complétée par une application de Réalité Augmentée créée par la société KaviAR [Tech]. Elle offrira une dimension ludique au projet en donnant vie aux chevaliers.

L’œuvre est en accès libre, toute l’année.

Coût du projet de Table ronde à Néant-sur-Yvel : plus de 300 000 €, financés par les collectivités locales et des fonds privés.

Un dispositif de caméras de surveillance a été mis en place pour prévenir les tentatives de vandalisme.