aller au contenu
Château de Comper
photo Centre Arthurien

Le château de Comper, au cœur de la légende arthurienne

Au nord de la forêt de Paimpont, non loin du bourg de Concoret, c’est au château de Comper, une très ancienne place forte de Haute Bretagne, que bat le cœur de la légende en Brocéliande.

Plus que dans n’importe qu’elle lieu en Brocéliande, au château de Comper, l’histoire se mêle à la légende.

Dès le 13e siècle, le château fort médiéval entouré de forêts et d’étangs, est une place stratégique de premier ordre, propriété des seigneurs de Gaël-Montfort. Théâtre de nombreux combats, la forteresse est assiégée, détruite et reconstruite plusieurs fois dans l’histoire. Les vestiges de l’actuel rempart datent de 1375 lorsque le château fût rebâti après que Bertrand Du Guesclin, le dogue noir de Brocéliande, l’eut ravagé en 1372.

Douves et remparts du Château de Comper
Douves et remparts du Château de Comper.

Le comte Guy XIV de Laval, devenu propriétaire du château et de la forêt de Brécilien, y fait rédiger le 30 août 1467 « la charte des usements et des coutumes de la forêt ». Cette charte novatrice réglemente les droits et devoirs des usagers de sa forêt. Elle contient pour Claudine Glot, spécialiste du légendaire arthurien, des preuves qui lient l’actuelle forêt de Paimpont à la légende arthurienne, en mentionnant notamment la fontaine de Barenton.

Ce haut-lieu de l’Histoire est depuis les origines « le » château de la forêt. Démantelé plusieurs fois au Moyen Âge et à la Renaissance, il est devenu depuis le 17e siècle un château de plaisance.

De l’histoire à la légende

Centre de l’Imaginaire Arthurien

Vous rêvez d’aventures et de chevalerie ? De fées et de dragons ? D’histoires extraordinaires venues tout droit du Moyen-âge ? Vous avez frappé à la bonne porte !

En savoir plus Centre de l'Imaginaire Arthurien

C’est tout naturellement que le Centre de l’imaginaire Arthurien s’y installe en 1990.

Pour que ce projet puisse voir le jour, il fallait un lieu de grande beauté, au croisement de la nature, de l’histoire et des légendes.

Claudine Glot, présidente du Centre Arthurien, par Mélanie Bécognée, pour Ouest France 2018.

La légende raconte que le grand lac de Comper dissimule le palais de Cristal bâti par l’enchanteur Merlin pour la fée Viviane.

C’est dans cet écrin féerique que la Dame du Lac éduquera le chevalier Lancelot du Lac, et fera forger la plus légendaire des épées : Excalibur.

Lac de Viviane Château de Comper
Lac de Viviane Château de Comper.

Parc forestier de Brocéliande

En lisière immédiate de la forêt, le parc du château de Comper offre de son côté un résumé des différentes espèces végétales composant le peuplement de Brocéliande.

Au gré des sentiers, le visiteur pourra profiter du panorama ouvert sur l’étang de Viviane, de ses arbres remarquables parmi lesquels le célèbre chêne de Merlin, ou encore son allée plantée d’ifs centenaires.

Parc du Château de Comper
Parc du Château de Comper. Crédit Photo Centre Arthurien
Haut de page